30 déc. 2014

∆ Chronique #2 : Bird Box de Josh Malerman

Je reviens aujourd'hui avec un autre article "J'ai lu" et j'en profite pour vous annoncer que désormais, ce blog (bien que beauté à la base) va élargir un peu ses horizons car un onglet "BOOKS" vient de faire son apparition. J'ai longuement hésité et puis finalement je me suis lancée. Après tout, je ne vois pas pourquoi je devrais me limiter à un thème. 

Venons-en maintenant au livre en lui-même. J'ai reçu Bird Box de Josh Malerman de la part de mon papa Noël chevelu. Celui-ci était dans ma wishlist depuis plusieurs semaines. J'avais vu une vidéo de BrodyBooks à son sujet et elle m'a vraiment donnée l'envie de le lire! Du coup, quand j'ai vu qu'il était sous le sapin, je n'ai pas hésité une seule seconde avant de le commencer. Je viens de le finir il y a quelques jours de ça et j'ai décidé de vous parler un peu de ce thriller assez particulier.

chronique bird box josh malerman éditions calmann-lévy

Malorie et ses deux enfants vivent barricadés du monde. Les fenêtres de leur maison sont condamnées par des tentures, matelas ou autres et s'ils viennent à devoir sortir dehors, ils doivent impérativement bander leurs yeux s'ils ne veulent pas mourir. En effet, un mal inconnu est en train de dévaster le monde extérieur. Si votre regard croise ce "mal", vous allez mourir d'une façon violente et atroce. 

Après avoir passé plus de 4 années coupée du monde, Malorie tente le tout pour le tout et décide un jour d'essayer de rejoindre un endroit où se trouvent potentiellement d'autres survivants. Seulement voilà, pour rejoindre ce lieu, ses enfants et elle vont devoir faire un trajet d'une trentaine de kilomètres sur une rivière avec les yeux bandés et dans une nature hostile, ce n'est pas si simple que ça. 
J'avais entendu dire que ce livre était plutôt effrayant. N'étant jamais contre un bon petit coup de frissons, j'avais vraiment hâte de le lire. Avouez que c'est quand même intriguant comme histoire ... un mal non-identifié qui vous fait perdre la tête si votre regard à le malheur de les voir et vous pousse à vous suicider ... Moi perso, c'est le genre d'histoire un peu bizarre qui m'attire et je dois bien dire que je n'ai pas été déçue à ce niveau.

Pendant l'entièreté de l'histoire, on vit les événements comme si l'on était un personnage de l'histoire à part entière. J'entends par là qu'en tant que lecteur, on est également plongé dans l'obscurité et on ne sait pas non plus quelle est la fameuse chose qui se trouve à l'extérieur. Le mystère reste vraiment entier et l'ambiance est, avouons-le, quand même assez glauque. Cependant, je n'irais pas jusqu'à dire que j'ai eu peur (tout ce qui a un côté un peu paranormal ne me fout pas vraiment les jetons). Je dirais plutôt que c'était  plutôt stressant et oppressant mais ça, c'est mon ressenti personnel. 

J'ai beaucoup apprécié le fait que tout au long de l'histoire, l'auteur ait alterné les événements présents avec les événements passés. On découvre au fil des pages comment Malorie en est arrivée à prendre cette décision qu'est celle de quitter cette maison dans laquelle elle était depuis quand même plus de 4 ans. À mon sens, ça nous empêche de nous ennuyer pendant la lecture parce que j'avoue que si j'avais du me lire d'une traite son périple dans la rivière, ça aurait pu être ennuyant. 

De manière générale, c'est vraiment une lecture qui m'a plu MAIS ... car il y a un mais ... j'ai été déçue par la fin de l'histoire et pour le coup, je déconseille vivement aux personnes n'ayant pas lu le livre et qui souhaitent le faire de ne pas lire le spoiler ci-dessous. 



Spoiler:
{Bon, là on ne va pas se mentir … pour le coup, l’auteur nous laisse quand même clairement dans le flou le plus complet. Je ne sais pas vous, mais moi, quand j’ai eu fini Bird Box, je me suis sentie hyper frustrée car l’auteur n’a pas répondu à de nombreuses questions auxquelles j’étais persuadée de trouver des réponses au fil de la lecture. Je pense tout d’abord aux créatures … là, on peut clairement dire que Malerman veut faire travailler notre imagination puisqu’il ne nous dévoile absolument aucune information à leur sujet. J’aurais aimé savoir le pourquoi du comment de leur présence, qui elles étaient, ce genre de choses quoi. Même chose pour le personnage de Gary. Il est devenu quoi le bonhomme ? Ce type disparaît dans la nature et bam, on devrait se contenter de ça ? Je suis peut-être trop curieuse, je ne sais pas x) De même, ça m’aurait bien plu que la fin soit plus développée … qu’on en sache plus sur l’évolution de la vie à Tucker et sur comment Malorie et les enfants allaient s’intégrer à tout ça. Bon, j’avoue que ce dernier point est plus optionnel mais quand même, j’aurais voulu savoir … je veux tout savoir moi :D}


Pour le coup, j'espère vraiment que ce livre aura une suite même si visiblement, ce n'est pas le cas pour le moment (d'où mon énorme frustration explicitée ci-dessus).

Malgré tout, ça reste un bon livre que j'ai apprécié et que je vous conseille de lire juste pour le fait qu'on soit vraiment imprégné dans un univers où seul votre ouïe peut vous être utile. C'est un bon thriller qui devrait plaire aux amateurs de phénomènes paranormaux.

Bird Box est trouvable aux éditions Calmann-Lévy au prix indicatif de 20€90.


4 commentaires:

  1. Oooooh l'histoire a l'air géniale, le genre de truc qui me tiendrait bien en haleine, merci pour la découverte!
    Moi je suis toujours déçue de la fin des livres donc c'est pas grave lol!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bon bah dans ce cas, si effectivement tu es tjs déçue par la fin des livre, c'est pas bien grave :))) Si tu le lis, n'hésite pas à me dire si toi aussi tu te sens frustrée à la fin :p

      Supprimer
  2. Il a l'air plutôt cool ce bouquin ^^ et pour la fin, bah, que veux-tu que je dise, on ne peut pas tout avoir dans la vie ^^
    Stitch

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ahhh c'est sûr, on ne peut pas tout avoir :D mais bon, quand même, il y avait moyen de faire autre chose de la fin, j'en reste persuadée mouahahah :D

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...